« ancrage », « être ancré », « s’enraciner »… C’est quoi ?

Être ancré, c’est être connecté.e à la Terre. C’est se sentir relier par cette connexion profonde qui existe entre nous et la Terre ; être dans la conscience et l’acceptation du moment présent. C’est prendre conscience de son corps dans son intégralité. Un synonyme de s’ancrer est s’enraciner.
S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête et l’installer dans ses pieds, sortir du monde des rêves, des pensées, de l’imaginaire, du spirituel et revenir dans le monde terrestre, réel, corporel, le monde de la matière.
« Plus on est dans sa tête, plus on pense. Et plus on pense, plus on est dans sa tête. Et plus on est dans sa tête, moins on est ancré. Et moins on est ancré, moins on est heureux. »

A quoi ça sert d'être ancré.e?
Avoir moins de pensées négatives
Se sentir plus en sécurité
Etre moins angoissé.e
Etre en meilleur forme et avoir plus d’énergie
Régler certains problèmes de déréalisation
Soulager le stress, les pensées suicidaires, les migraines
Etre serein.e ici et maintenant, peu importe la situation présente
Se sentir à sa place
Lâcher prise plus facilement
Accomplir plus facilement ses projets et ses rêves
Mieux se sentir dans notre corps
Accepter la vie et moins lui résister

La technique de l’ancrage va nous permettre de nous enraciner bien profondément dans le sol, pour ainsi ne pas nous faire emporter, chahuter, chavirer au premier coup de vent qui se présente
En pratiquant l’enracinement, nous développons notre sérénité, notre confiance et notre sentiment de sécurité quel que soit l’endroit où nous sommes ou la situation que nous traversons
On se sent plus confiant et plus solide sur ses pieds

Quelles activités pour favoriser l'ancrage ?
Les activités sportives car elles font travailler le corps, élément essentiel de l’ancrage : marche, course à pieds, etc.
Les amis, le rire, l’amour
Les activités de méditation
Les activités corporelles et artistiques : musique, yoga, danse, Tai Chi, Qi Gong
Toute activité qui prends soin du corps : massage, relaxation, étirements, alimentation saine
Mais aussi et surtout ce qui permet un contact avec la nature : balade en forêt, à la campagne, en montagne, jardinage, baignade en mer ou en rivière

Plus notre conscience est loin de notre tête, plus nous sommes ancrés.es.
Plus nous pensons à nos pieds, plus nous sommes enracinés.es.

ZHAN ZHUANG – Qi Gong de l’arbre
– Pieds parallèles et écartés, largeur des hanches
– Jambes fléchies aux trois articulations: chevilles, genoux, hanches et sensation d’ouverture comme un ballon entre les jambes
– Tête suspendue, épaules, hanches et coccyx bien relâchés
– Ouverture des coudes qui restent à l’extérieur des poignets et des épaules, aisselles  “aérées”
– Respiration naturelle
Garder la position au moins dix ou quinze minutes, afin que les tensions viennent à lâcher et que l’énergie commence à circuler dans tout le corps.
La mobilité dans l’immobilité : le but n’est pas de rentrer dans un immobilisme qui conduirait très vite à une rigidité
Ne pas retenir les bâillements et éventuellement éructations
Accueillir les tensions et les douleurs sans lutter contre,  simplement les observer avec bienveillance et les ressentir pleinement, elles ont besoin de s’exprimer et vont progressivement se transformer et se dissoudre
A la fin de l’exercice, effectuer quelques mouvements d’harmonisation, bien relâcher les membres en évacuant les tensions, se masser le visage et tout le corps, puis marcher un peu.

Embrasser l'arbre : fortifie notre énergie, nourrit le foie et la vésicule biliaire. qui sont les gardiens de nos émotions. Pratiquer régulièrement Zhan Zhuang renforce notre système émotionnel. Nous appréhendons ainsi les événements de la vie avec plus de sérénité et plus de circonspection. Nous nous  protègeons des agressions stressantes venant de l’extérieur qui attaquent le corps

Bénéfices thérapeutiques
Maladies chroniques, constipation, problèmes digestifs divers, hyperlipidémie, hypertension, artériosclérose, céphalées, insomnie, neurasthénie, troubles psychiques, arthrite rhumatismale, maladies thyroïdiennes, tous troubles des systèmes circulatoire et respiratoire.
En termes de MTC : vivifie le sang, nourrit le sang (augmentation des globules rouges, globules blancs et de l’hémoglobine), calme l’esprit.

Nous vieillissons par les jambes. Le secret de la longévité réside dans l’entraînement des jambes. Dans le Classique de la Médecine chinoise, le Neijing, il est dit : « Sans bouger, en gardant l’esprit, les muscles s’affinent »

Extrait d'articles :
« L’Ancrage énergétique » de Marie Laure Teyssedre
Yves Réquena "A la découverte du Qi Gong"
Blog Génération Qi Gong Luxembourg